PARADIS FISCAUX : QUI VEUT VRAIMENT LEUR DISPARITION ?

Après les « Panama papers », les « Paradise papers » récidivent et font resurgir le scandale récurrent des paradis fiscaux en soulevant la question : qui veut vraiment la disparition des paradis fiscaux ?

Dans une interview du 9 novembre, l’économiste Christian SAINT-ETIENNE, professeur titulaire de la Chaire d’économie industrielle au Conservatoire National des Arts et Métiers depuis 2009 a donné son avis dans une vidéo en tant qu’invité du quotidien Les Echos.(cliquez sur ce lien pour voir la vidéo).

« Il n’y a pas de volonté réelle d’éradiquer les paradis fiscaux », déplore Christian Saint-Etienne.

Cet avis complète les questions que nous nous sommes tous posés lors de la conférence du Pôle Européen à Lyon, le 23 mars 2016, soit une dizaine de jours avant la parution des « Panama papers » :

« ÉVASION FISCALE ET PARADIS FISCAUX : DÉFIS ET RÉPONSE INTERNATIONALE » par le sénateur Eric BOQUET

Retenons simplement qu’en France, l’évasion fiscale est estimée entre 60 et 80 milliards d’euros par an (>60.000.000.000 €) et que le déficit budgétaire français était en 2016 de l’ordre de 70 milliards d’euros.